Tag Archive for Guerre

Représenter la guerre durant l’Antiquité – Jeudi 9 avril 2015

Jeudi 9 avril à 18h30 en amphi Paul Ricœur  (bâtiment B – 1er étage)  

JdA2014-15 - Représenter la guerre dans l'antiquité -  09042015Pour cette dernière conférence de l’année 2015, nous terminerons notre remontée dans le temps à travers les siècles pour aborder la question des images de la guerre au cours de l’Antiquité. Au Proche-Orient, en Egypte et à Rome se développent successivement de vastes Empires ayant en grande partie fondé leur pouvoir sur les conquêtes militaires. L’armée y constitue ainsi un corps de première importance ; sa représentation sur les murs des édifices publics obéit à des règles iconographiques précises qui visent bien souvent à développer la propagande de la dynastie en place. Les trois interventions de cette soirée évoqueront successivement des oeuvres liées à la dynastie akkadienne, à l’Empire égyptien et à la province de la Gaule narbonnaise dans l’Empire romain. Elles permettront de faire ressortir les parallèles et les spécificités propres à chacune de ces civilisations antiques, des questions sur lesquelles le temps du débat final, entre nos trois intervenants et le public présent, reviendra sans doute.

  • La guerre en image au Proche-Orient au IIIe millénaire avant J.-C., par Mme. Barbara COUTURAUD [En savoir plus]
  • La représentation du captif sur les monuments de la Gaule narbonnaise, par Mme Laetitia GAMBIER [En savoir plus]

L’artiste en temps de guerre – 20 novembre 2014

Jeudi 20 novembre à 18h30 en amphi Paul Ricœur  (bâtiment B – 1er étage)  

JdA2014-15 - Artiste en temps de guerre - 20112014 - ImgPour cette deuxième rencontre des Jeudis de l’Art, « L’artiste en temps de guerre », trois conférenciers s’intéresseront au comportement des créateurs en période de guerre, qu’ils ne la voient que de loin ou qu’ils soient eux-mêmes engagés sur le champ de bataille. Amateurs ou professionnels, comment se positionnent-ils par rapport aux conflits qui secouent leur époque ? Si l’imaginaire commun les veut engagés pour une cause qu’ils croient juste, les artistes se font le plus souvent les témoins lucides des événements tragiques auxquels ils prennent part, plus ou moins directement. Car même lorsqu’ils tentent d’ignorer la guerre, celle-ci transparaît en filigrane dans leurs œuvres, comme s’ils ne pouvaient échapper aux troubles de leur temps. Le débat qui suivra ces communications interrogera ainsi le rôle de l’artiste comme témoin de son époque, mais aussi la valeur historique des œuvres-témoignages qu’il nous laisse.

  • La guerre d’Harry : les représentations de la guerre par un soldat du front occidental durant la Grande Guerre, par Mme Chantal DHENNIN [En savoir plus]
  • Ignorer la guerre ? Etat de la création à l’École nationale supérieure des beaux-arts pendant la Seconde Guerre mondiale, par Mme Valentine GAY [En savoir plus]

Guerre et propagande à l’écran – 23 octobre 2014

Jeudi 23 octobre à 18h30 en amphi René Rémond (bâtiment B – 2ème étage) 

JdA2014-15 - Affiche 1 - Guerre et propagande à l'écran image

Pour cette première séance de l’année, nous avons mis à l’honneur un medium que nous abordons pour la première fois dans les Jeudis de l’art : le cinéma. Les deux communications proposées traiteront de l’usage du film dans la représentation des conflits armés au XXe siècle et prendront pour sujet deux guerres particulièrement modernes, aussi bien dans leur asymétrie que dans l’engouement international qu’elles ont provoqué : la Guerre civile espagnole et la Guerre du Vietnam. A travers l’œil de la caméra, nouvel outil d’enregistrement et de diffusion, nous souhaitons ouvrir une réflexion sur les spécificités de ce medium et la façon dont on s’en est servi à des fins de propagande. A l’heure où Hollywood a fait du film de guerre un genre à succès, le plus souvent réceptacle des idéologies patriotiques, mais parfois critique pacifiste, la table-ronde pourra ouvrir sur de nombreuses perspectives intéressantes, concernant notamment la valeur des témoignages et des prises de parties de la part des cinéastes, mais aussi par la postérité de leurs œuvres à une époque où la guerre asymétrique est devenue le modèle par défaut.

  • Introduction du cycle de conférences par Mme Anne BANNY, Doyenne de la Faculté des Lettres
  • Combattre par tous les moyens : le rôle du cinéma lors de la Guerre civile espagnole, par Mme Estela ERAUSQUIN [En savoir plus]
  • Cinéma et propagande : le tournant de la Guerre du Vietnam, par M. Laurent TESSIER, Vice-recteur aux affaires académiques [En savoir plus]