Tag Archive for icône

L’artiste en temps de guerre – 20 novembre 2014

Jeudi 20 novembre à 18h30 en amphi Paul Ricœur  (bâtiment B – 1er étage)  

JdA2014-15 - Artiste en temps de guerre - 20112014 - ImgPour cette deuxième rencontre des Jeudis de l’Art, « L’artiste en temps de guerre », trois conférenciers s’intéresseront au comportement des créateurs en période de guerre, qu’ils ne la voient que de loin ou qu’ils soient eux-mêmes engagés sur le champ de bataille. Amateurs ou professionnels, comment se positionnent-ils par rapport aux conflits qui secouent leur époque ? Si l’imaginaire commun les veut engagés pour une cause qu’ils croient juste, les artistes se font le plus souvent les témoins lucides des événements tragiques auxquels ils prennent part, plus ou moins directement. Car même lorsqu’ils tentent d’ignorer la guerre, celle-ci transparaît en filigrane dans leurs œuvres, comme s’ils ne pouvaient échapper aux troubles de leur temps. Le débat qui suivra ces communications interrogera ainsi le rôle de l’artiste comme témoin de son époque, mais aussi la valeur historique des œuvres-témoignages qu’il nous laisse.

  • La guerre d’Harry : les représentations de la guerre par un soldat du front occidental durant la Grande Guerre, par Mme Chantal DHENNIN [En savoir plus]
  • Ignorer la guerre ? Etat de la création à l’École nationale supérieure des beaux-arts pendant la Seconde Guerre mondiale, par Mme Valentine GAY [En savoir plus]

L’icône byzantine et l’expérience contemporaine de Sarkis – 13 mars 2014

jda13032014Jeudi 13 mars à 18h30 en amphi René Rémond (bâtiment B – 2ème étage) 

Pour cette nouvelle séance des Jeudis de l’art, deux conférencières aborderont le thème de l’icône byzantine, depuis ses origines au IVème siècle jusqu’à ses expressions les plus contemporaines, illustrées entre autres par le travail de Sarkis, artiste turc d’origine arménienne. Si les techniques de création ont évolué tout en conservant certaines caractéristiques, dont ce goût pour la bi-dimensionnalité et une certaine abstraction, c’est surtout de ses qualités immatérielles que l’icône tire sa particularité première, particularité qui est notamment à l’origine de la crise iconoclaste des VIIIème et IXème siècles. Cette rencontre, tout en s’intéressant aux techniques et aux matériaux de création de l’icône, nous permettra d’évoquer la place qu’elle a tenu et qu’elle tient encore aujourd’hui dans la culture et l’imaginaire contemporains.

  • Les deux dimensions et la matière d’une icône (les sens théologiques de l’image au IVème siècle, par Mme Anca VASILIU [En savoir plus]
  • Sarkis et la série « Ikones » : l’image archéiropoïète au seuil du XXIème siècle, par Mme Sylvie MANUEL BARNAY [En savoir plus]